Balades & Causeries

La présentation peut aussi se faire dans une salle sous forme de causerie illustrée

Il y a beaucoup de choses à raconter sur Genève: des plus convenues aux plus surprenantes. Dans la décennie 1990's, la cité de Calvin est la ville la plus squattée d'Europe (proportionnellement au nombre de ses habitants). 

 

​​Dès la fin des années 70's, les squats apparaissent sous plusieurs formes. Moyen de lutte non-conformiste, lieux de créativité artistique et laboratoires de vie collective, les squats s'opposent à la prédation immobilière et à la gentrification galopante. 

Les squatters reçoivent le soutien d'une part de la population genevoise qui perçoit en leur action le moyen de sauvegarder les petits commerces de quartier et de maintenir un centre-ville vivant. D'autres les honnissent et leur attribuent toutes sortes de vices. Les autorités les combattent puis les tolèrent un temps pour finalement les éradiquer.

Laissez-moi vous conter l'histoire des squatters, ces gens courageux qui, dans un contexte de crise du logement permanente entretenue à Genève, ont osé agir hors de la légalité pour défendre le droit fondamental au logement inscrit dans la Constitution fédérale de la Confédération suisse (chap. 3 art. 41e).

 Remerciements à :

 Interfoto, Le Courrier, Les Archives du journal de Genève, Le Centre d'iconographie de Genève, notreHistoire.ch, Arnaud Bosch des Apéros de l'Histoire, Roberto Broggini et toutes les personnes qui m'ont prêtés ou donnés des documents que je donnerai aux Archives Contestataires.

  • Facebook Social Icône